La cité Lacustre

Les premières traces d’habitats connus sur la commune de Veyrier datent de la fin de la période néolithique (vers 2500 avant J-C) et de la fin de l’âge de bronze.

Elles ont été découvertes en 1868, par le Dr Thonion, au lieu-dit « Vieugy, les Guerres »
Les recherches récentes montrent qu’il s’agit de stations littorales (et non de cités lacustres) caractérisées par la présence de pieux ou pilotis sur une bande de 66 m de long et 4m de large, vestiges de maisons des anciens villages. A cette époque l’étiage du lac pouvait varier de plusieurs mètres.

La technique de datation dendrochronologique* permet de préciser que certains de ces pieux ont été coupés entre 963 et 937 avant J-C, période de l’âge du bronze.

* méthode permettant la datation des bois en fonction des épaisseurs de croissance des anneaux des arbres.