La croix des Champs

Une croix de mission, érigée en 1871 sur le chemin des Champs, consacre le nom de la propriété et de son clos. Profondément modifiée au XIXe siècle, la maison, qui possède de grandes caves voutées témoignant de sa destination viticole, existait déjà en 1732.

Le cadastre sarde la situe au n°838 avec son jardin n° 840, son pré n° 839 et les vignes aux alentours n° 837, 841. Aujourd’hui rectangulaire, fortement remaniée vers 1838 par Joseph Thyrion, elle se dresse sur une plate-forme en terrasse. Le balcon avec un médaillon à ses initiales domine fièrement le lac. Le portail d’entrée avec ses pots à feu provient de l’ancien évêché d’Annecy.

À l’origine, ce bâtiment aurait été, vers 1576, une dépendance du fief de Crans. Par suite, faisant fonction de cellier, il a appartenu jusqu’en 1749, aux Révérends Barnabites d’Annecy qui assuraient à l’époque la direction du collège chappuisien.

Pour alimenter les revenus du collège, ces religieux entretenaient à Veyrier un vignoble qu’ils louaient aux habitants. Clercs réguliers de la congrégation de Saint-Paul, fondée en 1530 pour les œuvres d’apostolat, la prédication, le ministère et l’enseignement, leur nom vient du cloître de Saint Barnabé de Milan.

Au début du XXe, cette propriété viticole était le fournisseur du 30ème Régiment d’infanterie.